Article mis à jour le 20 février 2024 à 14h47

Partir à l’étranger

Table des matières

Partir en Europe

Partir au pair, effectuer une mission de volontariat, participer à un programme d’échange… un séjour à l’étranger peut être l’occasion de mener à bien divers projets. Mais pour éviter les déconvenues, il est conseillé de préparer son départ en s’informant sur les opportunités du pays envisagé.

Le Corps européen de solidarité

Le volontariat européen : s’engager dans une association et partir sans trop débourser !

On l’appelle également le Volontariat européen. Il permet de partir s’engager en tant que volontaire dans une association, dans un pays européen. Les missions proposées sont très variées : organisation d’évènements, sport, ateliers avec les jeunes publics ou personnes âgées, protection de l’environnement, art et culture… La durée d’une mission varie de 2 à 12 mois, mais la durée moyenne est de 9 mois.

C’est pour qui ?

Tous les jeunes âgés de 18 à 30 ans peuvent participer au volontariat européen. Il n’y a pas besoin de formation ou de diplôme spécifique. Il suffit d’être motivé·e et engagé·e !

L’Union européenne et l’association d’accueil prennent en charge tous les frais liés à la mission (hébergement, transport, nourriture, argent de poche, assurance santé…). Tu peux y participer après le baccalauréat, comme une année de césure Parcoursup, ou bien à la fin de tes études, ou les deux !

Trouver son projet…

Étant labellisés «Association d’envoi» ou «Association de soutien», InfoJeunes 09 peut t’accompagner dans tes démarches : t’aider à définir ton projet, à rechercher ta mission et ta structure d’accueil, t’aider dans ta préparation au départ, et tout au long de ta mobilité.

Le p’tit conseil : La recherche d’une association peut prendre du temps, alors n’hésite pas à nous contacter en avance!

Partir avec «Youth exchange»

Financé par le dispositif ERASMUS +, ces séjours sont destinés aux 13 – 30 ans, et durent de 5 à 21 jours. Des jeunes venant de plusieurs pays vivent un séjour ensemble, accueillis par une association, et pratiquent des activités sur des thèmes tels que l’environnement, musique, théâtre, sport…

Là aussi, voyage aller/retour, nourriture et hébergement sur place sont pris en charge. 

Ce type de séjour est un bon format pour une première mobilité : c’est encadré, plutôt court, et cela vous permet une première approche avec l’anglais.

Go-py et Trampoline !

Travailler, faire un stage ou s’engager au-delà des Pyrénées avec Go-py et Trampoline !

Le projet Trampoline est un projet transfrontalier (France, Andorre, Espagne), qui met un réseau de partenaires à ta disposition, pour t’informer et t’accompagner dans ta recherche de jobs, stages et volontariats à travers les Pyrénées. Tu peux voir toutes les offres disponibles en temps réel sur la plateforme Trampoline !

Go-Py est également un projet transfrontalier pour t’accompagner dans ta mobilité à travers les Pyrénées ! Avec Go-Py, tu peux :

    • Explorer toutes les possibilités qui peuvent te correspondre pour ta mobilité en Espagne
    • Bénéficier de conseils personnalisés pour trouver ton offre et faire une bonne candidature, en faisant un entretien avec un·e conseiller·e Go-Py
    • Avoir accès à une plateforme d’e-learning, avec des modules pour préparer ton départ comme l’interculturalité, mobilité écoresponsable, le transfrontalier, l’essentiel avant le départ…
    • Créer un CV multilingue

Contacte-nous ou trouve plus d’infos sur la plateforme gopy.eu

PARTIR PLUS LOIN

Service civique international

Le Service Civique concerne les jeunes de 16 à 25 ans, qui souhaitent réaliser une mission d’intérêt général au sein d’une association ou d’un établissement public. Il n’y a pas de conditions de diplôme. Le service civique prévoit une indemnité d’environ 590€ par mois. La mission proposée est d’une durée de 6 à 12 mois, pour une mission d’au moins 24h par semaine. En France comme à l’étranger, il n’y a pas de conditions de diplômes spécifiques pour faire une mission de Service Civique.

Les missions sont variées : culture, développement international et action humanitaire, éducation, environnement, citoyenneté, santé, solidarité, sport, cinéma… Vous pouvez postuler directement aux offres de mission à l’étranger mises en ligne sur le site du Service civique.

Office Franco-Allemand pour la Jeunesse


Le Volontariat franco-allemand : Proposé par l’OFAJ (Office franco-allemand pour la Jeunesse), il se fait dans le cadre du service civique. Il concerne les jeunes entre 18-25 ans et il dure soit 12 mois dans une association, soit 10 mois dans un établissement scolaire ou d’enseignement supérieur. Il prévoit également une indemnité mensuelle pour l’hébergement et la nourriture plus un forfait pour les frais de voyage.
www.ofaj.org

Office Franco-québécois pour la Jeunesse

Le Service Civique au Québec : l’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ) propose des missions de 8 à 12 mois au Québec. Les volontaires bénéficient de la rémunération «Service Civique» ainsi que d’un complément de l’OFQJ. L’accompagnement est assuré par l’OFQJ et des formations au départ sont organisées.
www.ofqj.org

Faire un stage en Europe

https://www.euroguidance-france.org/les-differentes-formes-de-mobilite-en-europe/stages/trouver-un-stage/

Travailler à l’étranger

Se rapprocher d’un·e conseiller·e Pôle emploi !

Même si tu n’es pas allocataire, il suffit d’être inscrit sur la plateforme Pôle Emploi pour avoir accès à leur service mobilité internationale. Cela te permet :

    • De bénéficier d’un accompagnement personnalisé par les équipes spécialisées, pour trouver un emploi et un logement. Sache que si tu es allocataire, tu peux bénéficier de l’export tes droits durant 3 mois en étant à l’étranger.
    • De faire un stage Erasmus + à l’étranger de 3 à 6 mois (Allemagne, Irlande, Suède, Espagne, République Tchèque, Malte, Slovénie…). Ton conseiller t’aide à monter ton projet, trouver une entreprise, monter ton dossier. Tous tes frais (hébergement, transports…) sont pris en charge ! Dans ce cas également, si tu es allocataire tu peux bénéficier d’un maintien de tes indemnités durant le stage. Il est également possible de mettre en place une indemnité de formation, allant jusqu’à 630€/mois.

⇒ Participe aux ateliers mobilité internationale de Pôle Emploi ou contacte-nous pour avoir plus d’infos !

Quelques conseils pour chercher

La première étape consiste à rédiger ton CV en anglais. On peut t’y aider, et tu trouveras également des infos ici : (brochure CIDJ) et des infos sur la rédaction d’un cv en général. Ta lettre de motivation doit être claire et concise. Mets toujours en avant tes qualités, expériences et compétences.

Voici une sélection de sites et de pistes pour trouver un job à l’étranger. A défaut d’annonces, n’hésite pas à constituer tes propres mailing list pour envoyer des candidatures spontanées.

Animation & Tourisme

Les centres de vacances, campings, centres sportifs, parcs d’attractions et offices de tourisme recherchent des animateurs, du personnels d’accueil, des surveillants et autres saisonniers. De nombreux sites recensent ce type d’offres.

Accompagnement de séjours linguistiques

La majorité des organisateurs de séjours linguistiques recrute des accompagnateurs pour les vacances. Il faut avoir en général 21 ans, un bon niveau en langue et de l’expérience dans l’animation. Les candidatures se font directement sur les sites des organismes.

Hôtellerie & Restauration

C’est le secteur dans lequel les offres sont les plus faciles à trouver, surtout sans expérience. Bars, restaurants, auberges de jeunesse et hôtels recrutent en permanence serveurs, plongeurs, commis, personne d’étage, réceptionnistes…

Travaux agricoles

Les travaux agricoles sont incontournables dans certains pays. Le calendrier des récoltes évolue selon les pays et il est toujours possible de partir cueillir fruits et légumes dans une exploitation agricole à l’étranger. Attention, si l’expérience est souvent conviviale, le travail est physique (8 à 10h par jour, 6 jours sur 7). Pense également au « wwoofing » dans une ferme biologique en échange du gîte et du couvert, mais cela ne sera pas rémunéré.

Autres sites d’offres saisonnières

Autres pistes pour trouver un job à l’étranger

    • Le séjour au pair peut être considéré comme un job. Il permet, tout en vivant au sein d’une famille, de gagner un peu d’argent et de développer ses compétences linguistiques. Ce type de séjour se fait sur une longue durée mais également l’été.
    • Pour les grands voyageurs, le Permis Vacances Travail permet de travailler et ce pour une durée d’un an (parfois plus, pour certaines destinations). Près de 20 pays dans le monde sont concernés par ce Working Holiday Visa !
    • Pour ceux qui ont trouvé un job dans leur ville jumelée en Allemagne, l’OFAJ vous offre une bourse permettant de faciliter votre séjour.
    • Pensez également au wwoofing, HelpX, ou workaway : il s’agit de faire du bénévolat chez des locaux, en étant logé et nourri !
    • Consultez également la brochure Trouver un job à l’étranger du réseau Eurodesk.

Financer sa mobilité

Les aides de la région : https://www.laregion.fr/Aides-mobilite-etudiant